espaces-détenteIHOPeaccès

#5 : Création d’un espace détente pour les parents

Selon la pathologie, les enfants et leurs parents peuvent passer entre 6 à 24 mois à l’hôpital pour des traitements qui ont lieu en ambulatoire, mais aussi en hospitalisation complète, de quelques jours à plusieurs semaines. Il est essentiel que leur équilibre psychologique et leur bien être soit maintenu pendant ces longues périodes.

Les parents qui passent des heures, jour comme nuit, au chevet de leurs enfants, sur des banquettes pliantes peu confortables, ont besoin de prendre du temps pour eux et de pouvoir être accueillis dans un lieu convivial qui leur permette de se reposer, de se rencontrer, d’avoir éventuellement accès à des soins ou des ateliers qui leur sont dédiés de type yoga ou relaxation. Ce type d’espace n’a pas été pensé dans la conception architecturale de l’IHOPe et manque sévèrement au bien être et à l’équilibre psychologique des familles.

Un nouveau projet a donc été initié en 2020 afin d’utiliser une terrasse inexploitée. Un espace détente de 50 mètres carrés va pouvoir être aménagé. En raison de la crise sanitaire, les travaux viennent seulement de commencer.

Pourquoi avons-nous choisis de participer au financement de ce projet ?

En raison de l'épidémie du COVID 19 et du contexte sanitaire nous ne pouvions pas développer un projet tel que nous l'avons fait ces trois dernières années. L'accès à l'institut est impossible et nous n'aurions pas pu financer le projet par une vente de macarons. L'année 2021 étant la dernière année d'activité de notre association nous souhaitions également marquer le coup et aller au-delà de ce que nous avions déjà pu déjà faire auparavant.

Quand notre contact au sein de l'institut nous a fait part de la création de cet espace détente et du besoin de financement pour le réaliser, participer à ce projet était une évidence.

C'est sans aucun doute le projet qui nous tient le plus à cœur depuis la création de notre association. Il contribuera à améliorer significativement et durablement le quotidien des petits malades et de leurs proches. Nous nous rappelons encore les quelques moments de partage que nous avons pu avoir avec nos proches dans le hall de l'institut ou au relais H, sans aucune intimité et aux yeux de tous. Nous nous rappelons des soirs d'hiver que nous avons passé avec Lucas à manger un Mcdo froid sur le banc d'un couloir de l'institut ...

 
© Adrian Dreßler
 
© Adrian Dreßler
 
© Adrian Dreßler
 
© Adrian Dreßler
 
© Adrian Dreßler

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*